Le Bal d’Eleggua

Ce jour-là, on dit qu’Eleggua,
le plus jeune des orishas,
avait décidé d’organiser
un bal où tous les invités
devaient venir bien habillés :
smoking et robe de soirée !

Il accueillait les orishas
qui arrivaient à la fête.
Presque tous étaient là
dans des tenues parfaites :
lumineuses, resplendissantes,
sulfureuses et séduisantes.

Seul Olofi, le grand Créateur,
ne se présenta pas à l’heure
car il avait mis longtemps
à se déguiser en mendiant !

C’est donc vêtu de haillons
qu’il parvint sur le perron.
Ne le reconnaissant pas,
Eleggua élèva la voix :
« C’est une soirée privée :
tu ne peux y entrer ! »

En bon hôte, il lui donna
à boire et à manger.
Olofi le remercia
et fit mine de s’en aller.

Arrivé à bonne distance,
il ôta son déguisement,
retrouva son apparence
et retourna à l’évènement.

« Quelle joie de te voir ! »
lui dit Eleggua.
« Tu m’as déjà vu ce soir !
répondit le dieu yoruba.

Et en guise de leçon
Olofi changea aussitôt
le gentil polisson
en… noix de coco !

Car, comme vous le savez,
si l’extérieur laisse à désirer,
l’intérieur est pure beauté
et offre à boire… et à manger !

D’après une version orale de Julio Arozarena
Adaptation Noémie Pétremand
Gravures Héctor R. López Figueroa

2 réflexions sur “Le Bal d’Eleggua

Laisser un commentaire